Loren Stillman Quartet

Gin Bon - Special guest: John Abercrombie

Fresh Sound New Talent

Personnel:
Loren Stillman (as), Russ Lossing (p), Scott Lee (b), Jeff Hirshfield (d), John Abercrombie (g on #2,4,7,10)

Reference: FSNT-163

Bar code: 8427328421638

"His future, in my opinion, is so bright it's almost blinding. If he follows that light through, we will benefit from his creative exploration along with him. I love this beautiful world of music we live in. It has given us another wondrous gift: Loren Stillman."

—Joe Lovano

Album details

Recorded in New York City, January, 2003

Press reviews



LOREN STILLMAN Quartet
Gin Bon
★★★
Après les ténors en mi bémol (ces ténors lesteriens qui sonnent comme des altos), voici l’alto en si bémol. On croirait entendre le ténor de Lovano (et parfois au contraire un soprano aux rondeurs d’alto). Lee Konitz vient évidemment à l’esprit, tant la composition d’ouverture de “How Sweet It Is” évoque la descendance tris-tanienne, avec cette fidélité aux conventions réformées sans ménagement de l’intérieur par la traque impitoyable des réflexes hérités du format chanson. Mais le reste du répertoire est tout aussi atypique, d’une vivacité toute spirituelle, débarrassant les étirements de la ballade de toute facilité romantique, masquant la sophistication des architectures et émancipant les fonctions instrumentales d’un geste remarquablement naturel, flottant soudain sur l’élan rubato jusqu’à une espèce de free de chambre qui n’est pas sans évoquer le groupe Quest. Un Quest cool, où Paul Bley aurait pris la place de Beirach, et Konitz celle de Liebman. Ces deux saxophonistes ont d’ailleurs instruit notre jeune homme (vingt-deux ans). Après Scott Colley, le batterie Jeff Hirshfield s’est trouvé un autre Scott (Lee) pour comparse au jeu d’archet admirable. Le pianiste Russ Lossing est à découvrir de toute urgence. À « How Sweet It Is » (de 2001-2002) succède « Gin Bon », avec John Abercrombie en invité, d’un concept plus élaboré mais curieusement plus banalement moderne, avec un Stillman plus banalement altiste. Une banalité toute relative: ces quatre musiciens confirment que le « jazz-jazz » a encore de beaux jours devant lui.

—Franck Bergerot

Price:

10,95 €  (tax incl.)

Add to wishlist

Added to your wishlist.

You can manage your wishlist here.

You're not signed in

You must sign in to manage your wishlist.
Sign in
Delivery information:
Delivery in 5-7 days
Shipping rates Terms and conditions
Payment methods:
Share:

 

 

Customer reviews

No customer reviews yet. Login to leave your impressions!

Write a review

Gin Bon - Special guest: John Abercrombie
Rate this product:

Thanks for sharing your thoughts.

Your review has been added and will be available once approved by a moderator.