Tribulus Terrestris (Digipack)
  • Five in Orbit Five in Orbit
  • Ramon Fossati Ramon Fossati
  • Olivier Brandily Olivier Brandily
  • Laurent Bronner Laurent Bronner
  • Nicolas Rageau Nicolas Rageau
  • Luc Isenmann Luc Isenmann

Five in Orbit

Tribulus Terrestris (Digipack)

Fresh Sound New Talent

Personnel:
Ramon Fossati (tb), Olivier Brandily (as, fl), Laurent Bronner (p), Nicolas Rageau (b), Luc Isenmann (d)

Reference: FSNT-495

Bar code: 8427328424950

Five in Orbit brings together the musical personalities of Ramon Fossati, Laurent Bronner and Olivier Brandily in a collective project that includes all jazz languages. Together with Nicolas Rageau and Luc Isenmann, they offer us a unique, luminous and communicative music. Five in Orbit have fed on the sources of jazz transmitting vitality, energy and a special ability to enjoy music.

Their original compositions show an especially well cared for writing, sound textures and arrangements, in a well-organized “chaos”. Always in search of new timbres to enrich their compositions, Five in Orbit also plays with the sound of shells, prepared piano, flutes, gongs and the songs of birds.


Tracklisting:
01. Tribulus Terrestris (Fossati) 7:16
02. Les voyages d’Ibn Khaldoun (Brandily) 6:07
03. Miel de Jacaranda (Fossati) 6:54
04. The Night of Dead Cats (Bronner) 5:39
05. Dancing Dogs (Bronner) 4:35
06. La fi del nus (Fossati) 7:22
07. Tricks (Bronner) 9:23
08. Lluna de Montoliu (Fossati) 7:14
09. Roulotte russe (Brandily) 5:18
10. Gardies (Bronner) 6:51
11. Lonesome Lover (Lincoln-Roach) 5:37

Total time: 72:00 min.

Personnel:

Ramon Fossati (trombone, shells), Olivier Brandily (alto sax, flute, shells), Laurent Bronner (piano, semi-prepared painos), Nicolas Rageua (bass), and Luc Isenmann (drums).

Recorded, mixed & mastered at Espai Sonor Montoliu (Montoliu de Segarra, Catalonia) on September-November 2015

Sound engineer: David Casamitjana

Artwork: Marcel·lí Antúnez Roca
Photography: Carme Arisa

Produced by Five in Orbit

Executive producer: Jordi Pujol



______________________________________________

Reviews:

"Quintet de Jazz franco-catalan, Five In Orbit présente un nouvel album coloré, entre tradition et expérimentations sonores. Au menu, 11 morceaux dont une reprise d'Abbey Lincoln et Max Roach, de beaux moments d'improvisation agrémentés de piano préparé, de trombone et de coquillages!"

Disque du Jour (Mardi, 23 février 2016)
http://www.tsfjazz.com/programme-detail.php

______________________________________________

"Le tromboniste Ramon Fossati est un catalan de Paris, ou peut-être de l'Essonne, qui communique avec les autres (autres individus, autres nations, autres cultures...) par l'entremise de sa passion pour le jazz. Après Paris-Barcelona Swing Connection, il s'est retrouvé voici plus de 10 ans avec une autre équipe, aujourd'hui l'essentiel des membres de ce quintette, pour Five in Orbit. La communication, ou plutôt la communicabilité, paraît être la matière première de ce groupe : très forte expressivité, assumée, partagée, qui associe l'ensemble des instruments et des instrumentistes dans une expression très collective, selon ce qui pourrait être l'essence originelle du jazz (si tant est que le jazz ait une essence, alors qu'il est plutôt une musique d'existence, mais laissons là le débat philosophique...).

Tout commence par de joyeuses dissonances, comme au début des Éléments de Jean-Féry Rebel (1737), tentative de description de la création du monde, laquelle commence bien entendu par le chaos qui précède l'édification du cosmos. Et le monde qui advient ici c'est le jazz, version hyper-expressive, comme au temps du jungle style de Duke Ellington et Bubber Miley, et jusqu'à Charles Mingus, et au-delà. Dès la première minute, la flûte aventurée dans des modes de jeu hétérodoxes et des sonorités extrêmes (souvenir de Roland Kirk, qui fit un séjour furtif chez Mingus: pas de hasard!) donne le ton. C'est du jazz hot, dans toute la vitalité originelle de l'idiome afro-américain, et dans un langage musical d'aujourd'hui; c'est ce que suggère le titre de ce premier thème, Tribulus Terrestris, plante aux vertus vivifiantes, stimulantes, pour ne pas dire plus. La mélancolie s'installe ensuite, sur les traces d'Ibn Khaldoun et de ses pérégrinations philosophiques, méditerranéennes et européennes. Et le disque se dévoile progressivement, en plages très libres, toujours animées de cette espèce de vocalité des instruments à vent (y compris les coquillages) qui donne à l'expression sa force. Les compositions sont signées par les trois piliers constitutifs du groupe: Ramon Fossati, le tromboniste, Olivier Brandily, le saxophoniste-flûtiste, et Lauren Bronner le pianiste. Mais leurs partenaires ne déméritent pas de vigueur, de finesses dans le jeu collectif et d'inventivité : Nicolas Rageau et Luc Isenmann sont totalement immergés dans le projet collectif, qui porte le disque jusqu'à son terme : Lonsome Lover, une composition de Max Roach et Abbey Lincoln, extraite du disque «It's Time» (Impulse, 1962).

Jusqu'au bout la flamme est entretenue, avec force, par ces gardiens fidèles d'un jazz toujours vif, et vivant; vitalité magnifiée sur la pochette du CD par les illustrations tout aussi expressives du plasticien catalan Marcel.Lí Antúnez Roca."

-Xavier Prévost (1 mars 2016)
http://www.lesdnj.com/2016/

______________________________________________

"En 2003, Ramon Fossati, Olivier Brandily et Laurent Bronner montent Five In Orbit, qui sort un premier disque, chez Quadrant Record en 2005. En 2009, le trio publie 'FrEaKs' chez Fresh Sound New Talent. Sept ans plus tard Five In Orbit retourne en studio, toujours pour FSNT, et enregistre Tribulus Terrestris. Entre temps, le contrebassiste Nicolas Rageau et le batteur Luc Isenmann ont intégré la joyeuse bande des cinq.

La Croix-de-Malte est une décoration, certes, mais pour Five In Orbit, c'est le nom commun du Tribule terrestre, une plante aphrodisiaque. Elle a inspiré Marcel.Lí Antúnez Roca (installations mécatroniques) pour créer un objet-disque qui vaut le détour : des illustrations psychédéliques hautes en couleurs ornent la pochette et le disque. Et, à l’ouverture du rabat, le disque surgit propulsé par un astucieux pliage…

Côté répertoire, Bronner et Fossati apportent chacun quatre titres, Brandily deux et le quintet joue « Lonesome Lover » d’Abbey Lincoln et Max Roach.

Five In Orbit est une tribu tonitruante ! Le foisonnement sonore tient du carnaval des animaux : le trombone bouffonne avec sa wawa («Dancing Dogs»), les coquillages vrombissent, graves et vibrants («La Fi Del Nus»), le saxophone alto barrit, encouragé par le trombone («The Night Of Dead Cats»), la flûte s’agite comme une forcenée («Tribulus Terrestris»), la rythmique fourmille et gronde («Roulotte Russe»)… Et ce n’est pas une tribu pour rien : les jeux de groupes sont le point central de la musique de Five In Orbit. Tout y passe : des superpositions de voix, des lignes en contrepoints, des unissons, des croisements, des décalages, des questions-réponses…

Orchestre déjanté, mais organisé, Five In Orbit concocte une musique explosive qui prend ses sources dans les fanfares, le free, mais aussi le néo-bop et les musiques du monde."

-Bob Hatteau (20 Fevrier, 2016)
http://jazz-a-babord.blogspot.com/
______________________________________________

"Commander à Marcel.lí Antúnez Roca une œuvre originale pour orner son album est en soi un geste fort : adepte de la mécatronique et de performances dérangeantes, l’artiste catalan est réputé pour ses créations délirantes, et celle-ci ne fait pas exception. Encore fallait-il, pour ne pas décevoir, une musique qui fasse montre d’une exubérance comparable. Mené par Ramón Fossati (trombone), Laurent Bronner (piano) et Olivier Brandily (sax, clarinette basse et flûte), Five in Orbit mène cette mission à bien en alignant des compositions pleines de viscères, de soupirs et de cris, où les chiens dansent (Dancing Dogs) et les chats crèvent (The Night of Dead Cats), comme des organismes tressautant, bondissant et s’exposant à ciel ouvert, les nerfs tendus à en craquer."

-Louis-Julien Nicolaou (20 Fevrier, 2016)
Les Inrockuptibles
______________________________________________

"Five In Orbit ou l’addition de 3 + 2 = 6… Un combo franco-catalan en gravitation autour d’une certaine idée de la musique; celle qui se révèle organique, inventive, lumineuse, visuelle, joyeuse et universelle.

Les trois meneurs:

Laurent Bronner (piano), les yeux et les oreilles grands ouverts sur toutes les richesses musicales, du rock à l’électro en passant par le classique, toujours à la recherche de l’originalité, inlassablement attiré par les mélodies libres et impatient que ses camarades agrémentent ses ouvertures harmoniques.

Olivier Brandily (saxophone alto, flûtes et clarinette basse), curieux, fou de bebop, de Roland Kirk ou Thelonious Monk, aquarelliste, dessinateur, expert gastronomique et du patrimoine, écrivain… n’en jetez plus ! Olivier pense la musique comme un kaléidoscope de toutes ses émotions pluridisciplinaires.

Ramon Fossati (trombone et coquillages), un pied tendu vers demain, l’autre ancré dans le passé et lié aux piliers du jazz; c’est le méticuleux des arrangements, le fouineur de textures et l’entiché de l’écriture.

Et pour magnifier ce trio porteur, la contrebasse assurée de Nicolas Rageau et la batterie imperturbable et fantasque de Luc Isenmann.

Alors pourquoi 3 + 2 = 6? C’est sans compter sur la Catalogne, sa richesse culturelle et son expression fameuse "entre el seny i la rauxa", que l’on traduit "entre la sagesse et la folie". Une alliance de deux facettes d'un seul et même individu et qui constitue le caractère catalan. Une terre sur laquelle Five In Orbit a ancré son inspiration, pris ses marques et ses habitudes, goûté sa culture, ses parfums et son tempo. Ainsi l’immense artiste catalan Marcel.lí Antúnez Roca, mondialement reconnu, acteur majeur de l’art électronique et de l’expérimentation scénique, avec ses œuvres inclassables hybrides, illustre et accompagne cette quête discographique et habille les concerts.

Et toute cette addition donne un monde foutraque plus séduisant que jamais où la rêverie de plénitude lutte à se frayer une place dans le chaos pressant (Tribulus Terrestris) ; où l’âme humaine est disséquée de toutes ses contradictions (The Night of Dead Cats et sa réponse Dancing Dogs)… La musique est limpide, réveille la curiosité, surprend et l’humour n’est jamais loin. Aucune démonstration chez les protagonistes, mais une détermination de liberté et de dialogue mutuel pour inonder d’émotions les atmosphères et mondes particuliers dans un chaos organisé. La dernière note passée, persiste cette sensation chez l’auditeur d’avoir été capté ou simplement rendu vivant. La musique, comme un hologramme brillant de mille feux, un voyage passionnant entre folie et sagacité."

-Alex Dutilh (16 Fevrier, 2016)


______________________________________________

"Five in Orbit, ce sont cinq musiciens français et catalans qui se mettent et nous mettent aussitôt en appétit et en orbite avec le premier titre éponyme. «Entre folie et sagacité» annonce le groupe sur son site, et quand on contemple le visuel du disque créé par l’artiste catalan Marcel·lí Antúnez Roca, m’est avis qu’ils n’ont pas consommé que du tribulus terrestris! Aux manettes, Ramon Fossati au trombone, Olivier Brandily au saxophone alto et flûte, Laurent Bronner au piano et piano semi-préparé, Nicolas Rageau à la contrebasse et Luc Isenmann à la batterie, qui ne sont plus tout à fait des novices et ont réussi un disque où la qualité se ressent immédiatement. Chaleureux, généreux, rond, nuancé, euphorisant, les adjectifs ne manquent pas pour souligner une belle réussite aux influences diverses bien digérées, dont les compositions pour la plupart originales se succèdent sans faire baisser l’attention.

Le saxophone et le trombone souvent à l’unisson atteignent une sonorité quasi charnelle très jouissive. Ceci est encore plus vrai pour Ramon Fossati qui réussit à prendre voix humaine dans «Dancing Dogs» ou se faire presque passer pour une sirène de bateau dans «La Fi Del Nus». Quand on sait que ce dernier est passé de la guitare au trombone pour ses possibilités sonores, on ne peut que saluer cette intuition! Aux côtés des deux soufflants, un pianiste surprenant qui souvent n’est pas là où on l’attendrait, tandis que Luc Isenmann dont on connaît et apprécie le jeu souple, assure avec légèreté et fermeté le côté rythmique avec Nicolas Rageau. Un magnifique «Lonesome Lover» emprunté à Max Roach et Abbey Lincoln, dernièrement chanté par Grégory Porter, conclut ce beau travail collectif que j’ai écouté et réécouté avec chaque fois un très vif plaisir!"

-Florence Ducommun
Culture Jazz (16 Fevrier, 2016)

______________________________________________

"El quinteto franco-catalán regresa con jugosa obra por dentro y por fuera (sorprendente pack diseñado por Marcel·lí Antúnez). Sobre un esplendido colchón de texturas estilísticas, y no solo jazzísticas, e impecables arreglos, los temas brillan casi por obligación."

-Esteban Linés / Cultura(s)
La Vanguardia (14 de febrero, 2016)

Price:

$12.04  (tax incl.)

Add to wishlist

Added to your wishlist.

You can manage your wishlist here.

You're not signed in

You must sign in to manage your wishlist.
Sign in
Delivery information:
Delivery in 7-10 days
Shipping rates Terms and conditions
Payment methods:
Share:

Customer reviews

No customer reviews for the moment.

Write a review

Tribulus Terrestris (Digipack)
Rate this product:

Thanks for sharing your thoughts.

Your comment has been added and will be available once approved by a moderator.